224 Boulevard Bégin
Saint-Pacôme, QC G0L 3X0 |  (418) 852-1377

« Comme au premier jour » est le titre d’une pièce instrumentale du pianiste  André Gagnon, natif du village.


Provenant de l’album « Impressions »
Reproduit avec l’aimable autorisation des Éditions Pluie, d’André Gagnon et d’Audiogram.

  • Noir TripAdvisor Icône
  • Facebook
  • Instagram

© 2019 ESP événement

Inspirez-vous de la tranquillité des lieux pour faire le plein d’énergie.

Et découvrez le terroir!

Certificat cadeau disponible!

C’est en 1868 que le presbytère est érigé. C’était à cette époque une jolie maison canadienne avec des lucarnes.

 

En 1926, la Fabrique et la paroisse de St-Pacôme votent une transformation majeure au bâtiment, un deuxième étage de 9 pieds est ajouté.

 

On complète également la véranda sur trois côté qui fera désormais le tour du presbytère. Des corbeaux disposés par paires le long de la corniche, ses gables triangulaires ornés de mâts de laitage et ses bardeaux d’amiante travaillés, affirment son style à l’italienne.

 

Le presbytère s’inscrit dans un environnement patrimonial avec l’église et le quartier d’époque composé de maisons au cachet ancestral. L’entrée majestueuse côté nord ne servait que pour les cérémonies officielles pour accueillir entre autres, l’évêque du diocèse.

Nos valeurs

Nous sommes soucieux de l' environnement par différents petits gestes. La réutilisation de meubles, de matériaux, l'utilisation de produits du terroir (économie local), des produits bio., de produits de nettoyage biodégradables et le compostage nous ont toujours tenu à cœur.  L'ajout des services de santé et mieux-être correspond aussi à ce que nous trouvons très précieux : la santé de notre corps, de notre esprit et de notre planète. 

Notre histoire,

À l’automne 2000, un jeune couple au tournant de la trentaine, désireux de réaliser leur rêve d’avoir leur entreprise et de changer de carrière, propose d’acquérir le presbytère et d’y installer une entreprise touristique. La grande maison sous les arbres change de vocation l’année suivante. Elle devient l’Auberge Comme au premier jour ! 

 

Le nom provient d’une pièce de musique du pianiste et compositeur international André Gagnon, natif du village.

Depuis avril 2001, les propriétaires Doris Parent et Jean Santerre se sont efforcés de redonner ses lettres de noblesse à ce bâtiment grandiose. D'abord il fallait tout remeubler ! Et c’est grand… un presbytère de 24 pièces ! À force de rénovations, petit à petit, la maison s’est éveillée à une nouvelle vie… après 20 ans de sommeil ! Des travaux d’envergure étaient nécessaires pour solidifier la fondation et pour que la maison retrouve son cachet d’autrefois. Décapage de boiseries, peinture, sablage de planchers, tout y est passé !

Les propriétaires sont extrêmement fiers, du travail accompli et de prolonger la vie de cette maison. De nombreux prix remportés au fil des ans ont démontré que les propriétaires avaient fait le bon choix de carrière. Ils étaient tout de même des technologues en radio oncologie il n’y a pas si longtemps… Comme quoi réaliser ses rêves est possible !